Apres le charmes de la PAtagonie nos remontons vers le centre, direction cote est pour visiter la Peninsule Valdes, reserve naturelle et meconnue d une diversite incroyable.
IMGP3372 IMGP3373
Les guanacos, cousin de la vigogne sauvage et des lamas et alpacas domestiques sont legions ici. On peut admirer les bonds lestes et élancés de ces gracieux camélides.

IMGP3374 IMGP3375
Autre espece, autres moeurs: les lions de mer vautrés paresseusement sur la rocaille de la cote, ne la quittent que pour un petit plongeon agrémenté d´éructations musicales.

IMGP3376
He ben toi! t es perdu?
IMGP3378
Hé matez les filles! Ca c est du mec, du vrai, 100% marseillais!
IMGP3379 IMGP3380

Une autre colonie de lions de mer a élu domicile sur une plage qu elle partage avec quelques éléphants de mer non moins placides.
IMGP3381 IMGP3382
Ca tourne toujours! Et je m essaie pour la premiere fois a la prise de son. On a d un seul coup l impression d avoir une ouïe de lynx: magique!
IMGP3383 IMGP3384

Rencontre avec un autre habitant, moins farouche que je ne l eu pensé: le tatou. Plutot sympathique cette bouille non?
IMGP3385 IMGP3386

Nous passons l apres-midi a abserver une colonie de pingouins. Ronin dont le sens du devoir n a d egal que son professionalisme n hesite pas a approcher d un peu plus pres ces costards sur pattes.
IMGP3387 IMGP3388

Ceux-ci sont des pingouins de Magellan, reconnaissables a leur ligne blanche sur le poitrail.
IMGP3389 IMGP3390
Ils ne sont que quelques centaines a cette epoque mais entre septembre et mars ils sont plus de 30 000!
IMGP3391
Celui la etait a moins d un metre! decidemment la presence de l homme ne semble pas deranger nos bebetes ventripotentes.
IMGP3392
Nous finissons cette belle journee sous un ciel de feu sous lequel passent quelques maras, ces lapins argentins au pattes de gazelle tres difficiles a photographier car, pour le coup, tres sauvages.
IMGP3393
Ainsi se terminent deux semaines fantastiques avec mes 3 larrons. Ceux-ci s en vont a Buenos Aires tandis que je pars vers l ouest. Les quatre mousquetaires se separent a regrets. Mais l on se retrouvera bientot!