Aujourd´hui nous nous sommes levés a 6h pour partir admirer ce que je ne soupconne pas encore d´être un des sites favoris depuis le début de ce tour du monde, voilà plus d´un an.

IMGP2968 IMGP2969

Dans l´obscurité encore persistante seule une vague masse plus claire se distingue à peine, informe mais immense.

IMGP2970 IMGP2971

Au loin, la lune se fait plus petite pour laisser place au petit jour. A gauche du panorama, une lame de glace vient percer la surface du lac.

IMGP2972 IMGP2973

Petit à petit, les traits torturés de ce monstre de glace se dessinent dans l´aube obscure, captant de sa matière réfléchissante le moindre halo de lumière.

IMGP2974 IMGP2975

En bas de ses murailles les restes disloqués des pieds d´argile du mastodonte. En effet même si le glacier est l´un des rares à ne pas reculer il perd en continu de sa masse régénérée aussitôt par le processus glaciaire.

IMGP2976

En haut des sommets qui surplombent le Perito Moreno, les feuillages roussis par l´automne jouent harmonieusement de leurs teintes aves le blanc éternel des neiges.

IMGP2977 IMGP2978

Du fait de la lumière qui hésite à percer l´épais manteau nuageux qui emprisonne la vallée, le glacier révèle une teinte de bleu pâle qui en ce lieu paraît irréelle.

IMGP2979

Enfin, derrière, un timide rayon de soleil pointe du fond de la vallée brumeuse.

IMGP2980 IMGP2981

Comme une vague de chaleur, le spectre solaire glisse peu à peu sur toute la surface de cette mer de glace. Les cîmes elles aussi plongent peu à peu dans la lumière.

IMGP2982  IMGP2983

Remarquez la couleur de certains blocs, encore plus profonde, d´un bleu polaire, d´un turquoise kryptonite. on se croirait face a la forteresse de glace de Superman dans le film de Richard Donner.

IMGP2984 IMGP2985

Un petit coucou des poteaux restés en arrière pour tourner quelques images. Leurs ombres ne peuvent cacher l´énergie qui anime le groupe. Ces mecs-là sont fantastiques.

IMGP2987 IMGP2989

A présent, le jour bien présent éclaire de sa chaude lumière automnale le sanctuaire de blanc, de cuivre et de bleu.

IMGP2988 IMGP2986

Je remonte retrouver Max, Romain et Guigs aka Martin, Stanley et Sergio quand ils tournent. Vous remarquerez mon magnifique sac poub...pardon poncho qui me fut offert par Alvaro, un des Argentins rencontrés sur la route du Machu Pichu.

IMGP2991 IMGP2992

On distingue maintenant mieux les perspectives du monstre de glace qui sont pourtant difficilement appréhendables; le Perito mesure en effet plus de 14 km de long et il est impossible d ici d en distinguer l autre bout!

IMGP2993 IMGP2994

En haut l´équipe des 4 mousquetaires au grand complet.
En bas: à cet endroit le glacier mesure près de 50 mètres de haut.

IMGP2995 IMGP2996

En zoomant outre mesure on se rend compte du suintement de la glace, qui transpire au moindre rayon de soleil. Cela a pour résultat que les murs se lézardent, se craquellent jusqu´à se détacher par pans entiers dans un fracas de tous les diables, comme si un orage éclatait à l ´intérieur même de la glace.

IMGP2997 IMGP2998

Sur ces deux photos on distingue bien les teintes bleu glacé que prennent les circonvolutions des épines de glace en leur sommet. L´on dirait que des lumières éclairent de l´intérieur ce château glacé.

IMGP3002 IMGP3003

Au loin, comme des rubans d´argent accrochés à un arbre de Noël, des cascades coulent le long des murs de roc et de vert.

IMGP3004 IMGP3005

Sur la photo du bas, j ai mis un filtre de facon a accentuer les teintes de bleu polaire que l on distingue entre les lames de glace, la ou la lumiere penetre plus facilement.

IMGP3006

J aime beaucoup cette photo du massif qui semble insérée dans cette machoire aux mille dents de glace.

IMGP3007 IMGP3008

Notre curiosité et notre fascination aidant , nous franchissons les interdits et les barrières pour aller admirer de tout en bas le navire arctique.

IMGP3009 IMGP3011

Le Guigs caché comme nous tous dans l´ombre des taillis pose un regard contemplatif sur le Perito qui nous domine maintenant de toute sa hauteur.

IMGP3012IMGP3013

A droite sa banquise se décompose lentement en blocs plus petits comme les débris d´un bateau naufragé.

IMGP3015 IMGP3016

Les Legos sont aussi de la partie et restent interdits, impressionnés devant le maître des lieux non moins immobile malgré son grognement intérieur.

IMGP3017 IMGP3018

Maintenant tout près du monstre sans visage la fascination cèderait presque à la peur devant la masse gigantesque, ainsi que ce râle sourd et continu, comme la coque d un navire prise dans les éléments. Il grince, suinte, gronde comme s´il se déchirait intérieurement, comme une lutte en lui-même, résiste, craque, se fissure et rend finalement une part de lui au lac, mourant un peu de lui là même où il naquit.

IMGP3019 IMGP3020

Un dernier regard sur le géant de glace aux traits tourmentés, ravagés par le vent, ravinés par le vent mais encore debout, vieux guerrier invaincu.

Nous irons plus tard nous approcher de la base du glacier par bateau. Mais du fait du froid, ma batterie aura rendu les armes. Rendez-vous donc sur le blog de Guigs, Max et Romain dont le ien est a droite pour d autres photos!